MAGIC FORUM


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Sondage
Que mangez vous?
viandes
61%
 61% [ 11 ]
poissons
6%
 6% [ 1 ]
volailles
17%
 17% [ 3 ]
végétariens
17%
 17% [ 3 ]
Total des votes : 18
Derniers sujets
» Queen Archive
Mar 2 Déc - 23:01 par Killer Kyng

» Killer kyng sur Facebook!
Mar 2 Déc - 22:58 par Killer Kyng

» [HELP] Salut tout le monde
Mar 23 Sep - 18:10 par Futur_Montrealais

» Blouson cuir Queen
Ven 19 Oct - 18:16 par hardrockartworks

» Créateur de cuirs peints et fan de Queen
Ven 19 Oct - 18:15 par hardrockartworks

» Hello de stargazer
Sam 26 Déc - 17:17 par stargazer

» Recherche DVD freddie Mercury Tribute
Jeu 28 Mai - 0:31 par vincehei

» Une nouvelle !!!
Sam 25 Avr - 21:45 par Mister bad guy

» LES SORTIES DES DVD'S TOUR 2008
Mer 18 Mar - 15:12 par cosmoSEBrocks26

Radio

Sujets les plus actifs
Qu'écoutez vous pour le moment?
Qu'écoutez vous pour le moment?
Vos oeuvres
rubrique fourre tout????
Blagues, le ridicule ne tue po lol
dictons
Songs dédicaces
vos dernier achats
concerts
quel temps fait-il?

Partagez | 
 

 résumé du mini-meeting du 30/10 à Paris

Aller en bas 
AuteurMessage
magic sam
Modérateur


Nombre de messages : 351
Date d'inscription : 04/10/2004

MessageSujet: résumé du mini-meeting du 30/10 à Paris   Dim 31 Oct - 21:51

Les tribulations de deux belges à Paris…

Voici un résumé des quelques heures que j’ai passées à Paris, en compagnie de mon compatriote Cédric… (oui, c’est long, mais comme ça, vous saurez vraiment tout Very Happy )

7h00 du mat’ : « …’ctualité en Irak encore dominée par des attentats qui ont faits de nombreux morts, le gouvernement transit’ CLIC »
Bon, je veux pas commencer cette journée par des mauvaises auspices, donc, direction la douche, puis la cuisine, puis c’est parti pour une heure de train pour rejoindre Bruxelles. 10 minutes avant d’entrer en gare, appel de Cédric sur mon portable, il a raté son train, et le suivant est en retard, il sera donc là 10 minutes avant le départ du Thalys si tout va bien. Et là, je commence à m’imaginer le scénario catastrophe, à savoir que vu que Cédric a avec lui mon billet retour, si jamais il est en retard pour le départ du Thalys, que faire ? prendre qd même le train et repayer une seconde fois le retour ? où attendre Cédric et payer une seconde fois l’aller ? Finalement, tout s’arrange quand je vois la sympathique bouille de Cédric grandir au fur et à mesure qu’il s’avance sur le tapis roulant…
Le voyage en Thalys se déroule sans problème, Cédric révise son latin, et on révise ensemble le cd du Milton.
Arrivés à la gare du Nord, c’est là que ça se complique pour les pauvres touristes belges que nous sommes. Première étape, trouver le métro.
Métro repéré, seconde étape : y accéder… euh… comment on passe ces p*tains de portiques ?! bon, je demande à une passante qui m’envoit presque me faire f… avant de réaliser que je suis pas là pour lui faire signer une pétition pour la libération des nains de jardins en Ouzbekisthan Oriental. Cette sympathique dame m’indique presqu’en me crachant à la figure que je dois « faire la file là-bas ».
Nous voilà donc à attendre patiemment notre tour au guichet, quand Cédric propose de tout de même essayer les distributeurs automatiques qui sont disséminés un peu partout dans le hall. J’introduis donc ma carte dans la fente (…) ne connaissant pas le système, je clique sur « 1 à 2 zones » et quand la machine me demande de préciser le nombre, je cliquer sur « 2 » puisque nous sommes 2… l’écran suivant me présente le total à payer de 100€ et des poussières !!!! j’annule vite fais l’opération (pas fou non ?!), et on décide de téléphoner à Dorian, malgré les craintes (fondées) d’une dérision sur les capacités limitées des belges à se débrouiller à Paris… Alors, Dorian nous confirme qu’on doit prendre un ticket au guichet, puis prendre le métro de la ligne 14 jusqu’à Châtelet les Halles….
On reprend donc l’attente et on s’acquitte du paiement de 2 tickets de métro, puis on fait comme tout le monde, je passe en premier et je le glisse dans l’orifice (…²), je passe le portique et j’attend mon collègue de l’autre côté.. Mais celui-ci semble avoir des problèmes avec son ticket… normal, je n’ai pas récupéré le mien à la sortie Very Happy
Voilà qui est fait, on cherche alors la ligne 14… en vain…. (plus tard, on apprendra que ce coquin de Dorian pensait qu’on se trouvait à la gare St Lazhare… merci Do…). On prends donc le premier métro qui va vers Châtelet (pas difficile, les 2 lignes y passent Very Happy ).
Arrivés à Châtelet, il faut se décider de la sortie à prendre… Sachant qu’on a rendez-vous au Pizza Hut des Halles à 12h, et qu’il est 12h30. Au pif, on opte pour la sortie qui mène à la Place du Châtelet. On visite donc le métro de Paris (car la sortie est à 10 minutes de l’endroit où nous nous trouvions…). Une fois à l’air libre, l’étape suivante consiste à trouver les Halles.. Après « quelques » hésitations, on arrive dans le quartier, et on a « vite » fait de trouver le Pizza Hut, reconnaissable au troupeau affamé agglutiné devant les portes n’attendant que le signal pour se ruer sur la nourriture exposée sur les affiches en vitrine.
Les présentations sont faites rapidement, j’apprendrai à mes dépends qu’on ne fais pas la bise aux mecs en France (par contre, j’ai bien profité pour faire toutes les filles Very Happy ).
Une fois dans le restaurant, l’ambiance devient plus conviviale, on passe de table en table, on fait des photos de tout et n’importe qui, bref, on rigole bien… Malheureusement, la configuration de la table ne permettra pas de bien faire connaissance avec tout le monde… Qu’à cela ne tienne, après avoir mangé, on sort se promener sur les quais (où j’en profite pour faire goûter à mes nouveaux amis la kriek que j’ai amenée du Pays dans 2 grandes bouteilles…). Saïd (salutations Saïd, dommage qu’on ait pas eu l’occasion de vraiment se parler Very Happy ) et Johanny nous quittent alors, ce sont les premiers adieux déchirants ( : D ) Peu après, on se rend à la Place Vendôme pour raccompagner Tiffanie et se séparer de Vincent et John qui nous rejoindront dans la soirée…
On se réunit ensuite dans un café sympa, mais de nouveau, la configuration des tables ne permet pas de faire participer tout le monde à la conversation, on bouge donc dans un snack grec, où on se cale l’estomac en prévision de la soirée qui s’annonce… Au passage, on a récupéré John et Vincent (un peu shooté à cause de ses médocs Very Happy et plus tard, j’ai appris que grâce à ça, il était dans un état à peu près normal Very Happy ), et on s’en va dans un café à bières spéciales… C’est d’ailleurs dommage que seuls Dorian et moi profitons de la spécificité de l’endroit Very Happy.
Et là, c’est le drame…. En effet, la sœur d’Elise à qui j’avais expliqué le système politique et médiatique belge, s’assied à côté de moi dans ce café, et me fait regretter l’espace d’un instant d’être venu en France. Faut dire qu’avec elle (et sa sœur.. parce qu’elles attaquent en bande en plus Very Happy ), j’ai eu droit à autant de réflexions plus ou moins intelligente sur les belges que pendant toute la durée de mon séjour de la part de toutes les autres personnes à la rencontre Very Happy (j’exagère, le champion toutes catégorie était John, mais en tout bien, tout honneur Very Happy ).
Bref, j’étais assailli de toutes parts pour les sœurs Armbruster, la moindre pointe d’accent qui apparaissait dès que j’ouvrais la bouche était suivie d’une petit rire, puis d’une imitations largement exagérée (un fouè Very Happy ). Malgré cela, la soirée fut très plaisante, et on pris congé successivement de Guillaume (alias F@rookh, important de bien préciser Very Happy ), Hélène n°1 (la petite), Hélène n°2 (la grande), Elise et sa sœur Julie-Anne (enfin délivré Very Happy ).
On se retrouve donc en petit comité restreint (moi, Cédric, Dorian, Stéphanie, Vincent et John) et on décide de poursuivre la soirée tranquillement chez John…. Comme le bolide de Stéphanie (70 à l’heure maxi en pleine descente…) n’est pas ce qu’on peut qualifier de « très spacieuse » on divise le groupe en deux : Vincent et Dorian vont chez John par le métro, et moi et Cédric, on va dans la voiture de Steph, qui sera guidée par John, nommé co-pilote pour l’occasion…
Et là, c’est le retour de la revanche des belges 2 !!! en effet, on a tourné pendant une heure dans Paris avant de trouver le bon chemin. Il faut dire que John n’est à Paris que depuis 3 semaines, il ne connaît pas encore de trop les rues, surtout en voiture, ceci-explique donc cela… Néanmoins, l’ambiance est au top dans la voiture entre tous les occupants occupés à chanter ( ??? ) avec Brian May, Steph et John en train d’essayer de se repérer sur le plan, et moi et Ced’, assis derrière qui distillons régulièrement les commentaires plus ou moins intelligents inhérents à ce genre de situation Very Happy
En arivant (enfin !) devant chez John, on constate que les deux clochards affalés sur le banc en face de l’immeuble sont en fait Vincent et Dorian qui nous attendaient, frigorifiés et nous maudissant jusqu’à la septième génération…
Nous passons la soirée à « regarder » le Milton et différentes vidéos de Queen, mais l’heure avancée affecte les capacités à rester éveillé de certains spectateurs (il paraît qu’il y en a même un qui s’est mis à ronfler Very Happy ). Vers je sais plus quelle heure, Tout le monde raccompagne Steph à sa voiture, puis, on abandonne Vincent et Dorian au métro après s’être juré rendez-vous dans 10 ans, même jour, même heure, même port ( Very Happy )
Il ne reste plus que John, Cédric et moi, pour assister au lever du jour, se faire une omelette (faite par votre serviteur, mais qui n’a pu en profiter en raison de nausées suspectes Very Happy )…
Nous avons passé le reste de la matinée à écouter différents mp3 amené par Cédric (et c’est là qu’on se rend compte de l’immense culture queenienne de l’ami John :shock : )
L’heure du retour est arrivée, mais pour être sûr qu’on reparte bien (pas con non plus, ils veulent pas nous garder les parigots Very Happy ), John nous accompagne en métro jusqu’à la gare du Nord, et là, on a juste le temps de piquer un sprint vers le Thalys qui démarre à peine qu’on a posé nos fesses sur les sièges qui nous sont réservés…
Et nous voilà, roulant vers le plat pays qui est le nôtre, au parfum de moules-frites arrosées de bière, des images pleins la tête, un peu fatigué, il est vrai (il paraît qu’une photo compromettante circule sur la toile Very Happy ), et en se disant que tous ceux qu’on a rencontré à Paris sont vraiment extraordinaires, qu’on a bien fait de venir, et que, à la prochaine occasion, on remet ça….

N.B. Ce soir, dans les titres du journal, j’ai entendu que Paris restait la destination préférée des touristes belges Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
corwin
little queenien
avatar

Nombre de messages : 30
Localisation : pas loin de paris ,mais assez loin pour ne pas ressentir la polution
Date d'inscription : 16/10/2004

MessageSujet: tu aurais dû....   Sam 6 Nov - 1:10

appeller cette journée l'epopée de deux belges a paris!!

en tout cas belle prose simpas a lire ,manque plus que le son et les images et on s'y croirait What a Face What a Face What a Face !!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
résumé du mini-meeting du 30/10 à Paris
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pianistes de la nouvelle génération
» Résumé Mini-Mégaslide au Pays Basque
» Eindhoven Metal Meeting ( 17 et 18 /12/2010)
» Mini jumbo TACOMA koa massif+étui 1300 Euros EDIT PHOTOS
» Vends Apple Mac mini MB463F/A (VENDU)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MAGIC FORUM :: Queen à travers le temps et l'espace :: News Queeniènnes-
Sauter vers: